Le Saint Jour de Pâques

Il y a un an…nous étions tous confinés, privés des célébrations majeures de notre foi chrétienne.  Un an après, c’est à nouveau le confinement mais en plus léger. Les cultes ne sont pas prohibés, au nom de la liberté de conscience. Cependant, d’une Pâque à l’autre, que de souffrances vécues dans les familles, les hôpitaux et la société avec près de 100 000 morts.

On pensait avoir raison du Covid en quelques mois grâce à l’intelligence et au savoir-faire de nos chercheurs et de nos laboratoires…. Tout au long de cette année, nos esprits et nos cœurs ont oscillé entre espoir et découragement, confiance et déception à l’écoute des nouvelles quotidiennes, jusqu’à l’exaspération …

Voici que retentit en ce jour, par la bouche des Apôtres, cette nouvelle incroyable :  : « Celui que vous avez crucifié, Il est ressuscité ! Nous l’avons vu ! »

Et c’est la seule nouvelle qui dure d’un siècle à l’autre, la seule vérité sur laquelle notre vie peut se fonder.

Nous ne pourrons jamais démontrer à nos amis que le tombeau était vide au matin de Pâques, que Jésus est ressuscité « corps et âme ».

Alors pourquoi fonder notre vie sur l’indémontrable ?

Parce que c’est une expérience d’amour et non de raison. « le cœur a ses raison que la raison ne connaît pas », disait Pascal. Ou encore : « C’est le coeur qui sent Dieu et non la raison.»

Voilà ce qu’est la foi ; Dieu sensible au cœur et non à la raison. 

Christ est ressucité, Alleluia !

Quand reviennent chez Dieu les enfants de la terre….

Voyez comme au long des temps
Quand reviennent chez Dieu,
Les enfants de la terre ,
Dieu s’approche et leur ouvre sa demeure !

Si dure que fut leur vie,
Ils exultent de joie.
Dans leurs yeux plus de larmes,
Allégresse et louange dans leurs cœurs.

Le Jour qui brille sur eux
N’est jamais révolu …
De visage en visage
Resplendit la lumière du Seigneur. 

 (Sr Marie Pierre – CFC)

« Être avec vous, Marie, en ce lieu où vous êtes »

Nombreuses sont les chapelles dédiées à La Vierge Marie et nombreux sont les fidèles qui s’y rendent pour honorer Marie en ce 15 août. Cette fête est aussi l’occasion de se retrouver en famille, entre amis, en quartier, de faire la fête. Des liens se resserrent, des nouvelles se partagent. Des moments de retrouvailles qui donnent à cette fête chrétienne une couleur d’humanité et de proximité, à l’image de Marie, notre mère et notre sœur.

Mais en fait, quelle est la réalité théologique qui se cache derrière la fête de l’Assomption ? La plupart des gens l’ignore, probablement parce qu’elle est formalisée d’une manière trop dogmatique par les spécialistes. Alors pour le dire le plus simplement possible, on peut affirmer que l’Assomption est le fruit de la Résurrection.

 Après l’épreuve du Covid 19, nous prenons peut être mieux conscience que Tout est lié, comme dit le Pape François !

 Et c’est l’Esprit-Saint créateur, vivificateur qui est le lien  de toutes les réalités humaines et spirituelles. En cette fête de Pentecôte, nous ne pouvons qu’implorer sa venue renouvelée sur notre terre afin qu’il apprenne comment construire ensemble un monde meilleur. Pas de paix durable, sans justice sociale, dit le Pape François.

O Seigneur, envoie ton Esprit qui renouvelle la face de la terre !

Dans l’Evangile, Jésus invitait à boire « l’eau vive qui jaillit en vie éternelle » ; ce faisant, il parlait « de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui. »

Le salut du monde passe par l’évènement…

Aujourd’hui ce salut passe par l’épreuve d’une pandémie mondialisée.
Mais si douloureuse que soit et demeure cette réalité, notre regard ne peut se figer sur la mort car un autre évènement, transcendant toutes nos catégories humaines est venu, voici 2 millénaires, nous dire la Vie plus forte que la mort : Jésus de Nazareth, crucifié, mis au tombeau et ressuscité le 3ème jour.
C’est là notre foi, à nous Chrétiens, et notre joie. Christ a vaincu la mort, Christ est ressuscité, Christ nous entraîne avec Lui sur ce chemin de Vie.

C’est ce que nous célébrons en ces jours de Pâques et tout au long des semaines à venir.

Carmel de Morlaix

 9 Rue Sainte-Marthe
Tél : 02 98 88 05 82

Horaires des Offices :

en semaine  : Laudes : 7h30 - messe : 8h30 - Vêpres : 17h00 - Oraison : 17h30
le dimanche : Laudes : 7h15 - messe à 8h30 - Vêpres : 18h00

Diocèse de Quimper et de Léon

Évêché de Quimper  3 rue de Rosmadec
CS 42009
29018 Quimper cedex
Tél. 02 98 55 34 47 - Fax : 02 98 55 31 77

 site internet : http://www.diocese.quimper.fr

Nous contacter
Pour tous renseignement, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top