6è dimanche : le dimanche de la Passion

vignette dimanche passionL’Eglise ouvre le Livre et se souvient….

Elle se souvient de la Passion et de la mort de Jésus…..
Qui ressemble à bien des procès, jugements injustes, condamnations à mort…de notre temps.
Elle se souvient de ce récit ténébreux…. mais cependant traversé de lumière, comme

  • Les larmes de Pierre après son reniement :
  •  le silence de Jésus devant les autorités qui le condamnent
  • le geste de Simon de Cyrène qui aide Jésus à porter sa croix à défaut de pouvoir empêcher sa mort
  • le cri de foi du centurion « Vraiment cet homme est Fils de Dieu »

Nous aussi ouvrons le Livre et souvenons-nous…

5è dimanche de Carêmechemin careme 2021

 Si le grain de blé tombé en terre ne meurt…..

L’image est parlante pour les travailleurs de la terre et les jardiniers du dimanche !

Il nous faut lâcher prise , laisser tomber nos désirs possessifs, accepter d’entrer dans l’inconnu pour que se lève un « après », peut être sans nous..

Ainsi nos vies fleuriront en vie nouvelle et éternelle avec Jésus Ressuscité.

4è dimanche de Carême

Sauvés par la Croix

La croix n’épargne personne et pour certains elle est bien lourde à porter.
Mais avec le Christ, l'épreuve-croix est devenue passage vers la Vie, porte d’entrée étroite vers un monde autre et nouveau.
Si nous  la laissons changer notre regard et blesser notre cœur, il en sortira un surcroît d’humanité et d’’amour.

 

3è dimanche de Carême

« Détruisez ce temple, je le relèverai après 3 jours ».

Osons le face à face avec le Seigneur Jésus, notre bon berger et notre Sauveur surtout si l’épreuve nous touche. Lui seul peut nous relever et nous communiquer sa force de vie. Nous sommes plus que nos corps….

 

2è dimanche de Carême

« Jésus fut transfiguré devant eux et ses vêtements devinrent blancs comme neige… »

En route vers sa passion à Jérusalem, Jésus veut réconforter ses disciples en les gratifiant de la vision lumineuse de sa vie après la mort. Car la mort n’aura pas le dernier mot. Une vie nouvelle nous est promise, sans souffrances et ni larmes.

 

1er dimanche de Carême

 « Jésus, poussé par l’Esprit, fut conduit au désert… »

Nous aussi, nous nous laissons conduire en cet espace  intérieur loin des brouhahas médiatiques où nous pouvons trouver Dieu en « présentiel », nous mettre à son écoute, et nous centrer sur sa Parole toujours  vivante. Si nos routes humaines sont obscures, douloureuses et  semées d’embûches, le Christ combat avec nous et pour nous. 

«  Ta Parole, Seigneur, est la lumière de ma route »