Premier dimanche de carême

Lorsque Jésus parvient au terme de son isolement dans le désert, il a vraiment faim car le jeûne qu'il s'est imposé commence à lui faire mal. Le Tentateur le sait bien et c'est pourquoi, il propose à Jésus d'interrompre ce qu'il s'était promis de tenir jusqu'au bout.

Cette tentation de « tout arrêter » qui lui est suggérée par le Tentateur mérite réfllexion.

Et pour commencer il faut se rappeler que le mot que nous traduisons par "tentation", peiramos en grec, désigne originellement une "mise à l'épreuve".

Dans la vie de tous les jours, "mettre à l'épreuve", c'est vérifier la solidité d'une chose. C'est chercher à "prouver" qu'elle résiste, qu'elle est ce qu'elle prétend être.

Pourquoi cette mise à l'épreuve de Jésus nous interroge-t-elle ? Parce que la Loi ancienne interdisait de  « mettre Dieu à l'épreuve ».

Mais pourquoi cet interdit ? Parce qu'il y a une opposition fondamentale entre ces deux mots : preuve et confiance. L'amour vrai n'exige pas de preuves, car s'il le fait c'est qu'il émet des doutes.

Ainsi, « mettre Dieu à l'épreuve », c'est vouloir vérifier par soi-même qu'il est bien ce qu'il dit être. En fin de compte, c'est manquer de confiance en sa Parole.

L'épreuve de Jésus au désert est une épreuve de confiance. Le Tentateur veut vérifier que Jésus vit  effectivement de "toute parole qui vient de la bouche de Dieu".

S'il triomphe des tentations", c'est qu'il s'est entièrement remis à Celui dont il sait qu'il lui fera traverser l'épreuve suprême, celle de la mort.                 

(D'après François Euvé, Jésuite, théologien, à partir de son article intitulé Tentations, page 18 de la revue Panorama de Février 2018)

Conclusion

Ce qui offense Jésus, ce qui le blesse au coeur c'est le manque de confiance ..." écrivait la "Petite Thérèse de Lisieux" à sa cousine. (Lettre n° 92).

Est-ce trop de faire confiance que de s'en remettre totalement à Celui qui donne sa vie pour nous sauver, et qui jamais ne nous abandonnera ?

Peut-être que le plus beau cadeau que nous pouvons  offrir à Jésus et qui Lui irait droit au coeur, c'est la confiance ! Demandons à l'Esprit Saint de nous y aider, tout au long de ces jours de Carême.

Alors, JOYEUSE MARCHE VERS PAQUES !


Carmel de Morlaix

 9 Rue Sainte-Marthe
Tél : 02 98 88 05 82

Horaires des Offices :

en semaine  : Laudes : 7h30 - messe : 8h30 - Vêpres : 17h00 - Oraison : 17h30
le dimanche : Laudes : 7h15 - messe à 8h30 - Vêpres : 18h00

Diocèse de Quimper et de Léon

Évêché de Quimper  3 rue de Rosmadec
CS 42009
29018 Quimper cedex
Tél. 02 98 55 34 47 - Fax : 02 98 55 31 77

 site internet : http://www.diocese.quimper.fr

Nous contacter
Pour tous renseignement, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top