6è dimanche : le dimanche de la Passion

vignette dimanche passionL’Eglise ouvre le Livre et se souvient….

Elle se souvient de la Passion et de la mort de Jésus…..
Qui ressemble à bien des procès, jugements injustes, condamnations à mort…de notre temps.
Elle se souvient de ce récit ténébreux…. mais cependant traversé de lumière, comme

  • Les larmes de Pierre après son reniement :
  •  le silence de Jésus devant les autorités qui le condamnent
  • le geste de Simon de Cyrène qui aide Jésus à porter sa croix à défaut de pouvoir empêcher sa mort
  • le cri de foi du centurion « Vraiment cet homme est Fils de Dieu »

Nous aussi ouvrons le Livre et souvenons-nous…

5è dimanche de Carêmechemin careme 2021

 Si le grain de blé tombé en terre ne meurt…..

L’image est parlante pour les travailleurs de la terre et les jardiniers du dimanche !

Il nous faut lâcher prise , laisser tomber nos désirs possessifs, accepter d’entrer dans l’inconnu pour que se lève un « après », peut être sans nous..

Ainsi nos vies fleuriront en vie nouvelle et éternelle avec Jésus Ressuscité.

4è dimanche de Carême

Sauvés par la Croix

La croix n’épargne personne et pour certains elle est bien lourde à porter.
Mais avec le Christ, l'épreuve-croix est devenue passage vers la Vie, porte d’entrée étroite vers un monde autre et nouveau.
Si nous  la laissons changer notre regard et blesser notre cœur, il en sortira un surcroît d’humanité et d’’amour.

 

3è dimanche de Carême

« Détruisez ce temple, je le relèverai après 3 jours ».

Osons le face à face avec le Seigneur Jésus, notre bon berger et notre Sauveur surtout si l’épreuve nous touche. Lui seul peut nous relever et nous communiquer sa force de vie. Nous sommes plus que nos corps….

 

2è dimanche de Carême

« Jésus fut transfiguré devant eux et ses vêtements devinrent blancs comme neige… »

En route vers sa passion à Jérusalem, Jésus veut réconforter ses disciples en les gratifiant de la vision lumineuse de sa vie après la mort. Car la mort n’aura pas le dernier mot. Une vie nouvelle nous est promise, sans souffrances et ni larmes.

 

1er dimanche de Carême

 « Jésus, poussé par l’Esprit, fut conduit au désert… »

Nous aussi, nous nous laissons conduire en cet espace  intérieur loin des brouhahas médiatiques où nous pouvons trouver Dieu en « présentiel », nous mettre à son écoute, et nous centrer sur sa Parole toujours  vivante. Si nos routes humaines sont obscures, douloureuses et  semées d’embûches, le Christ combat avec nous et pour nous. 

«  Ta Parole, Seigneur, est la lumière de ma route »

« Comme si Dieu m’offrait une nouvelle vie ».

Témoignage de Sœur Anne-Elisabeth,
prieure du Carmel du Pâquier (Suisse) - Source Journal La Croix – 03.07.2020

Sur les 13 religieuses carmélites que compte notre monastère, 11 ont été malades du coronavirus.

J’ai fait partie des premières à ressentir les symptômes et j’ai alors pris la décision, en tant que responsable de la communauté, de procéder à des tests de dépistage du virus.

Tout a commencé, pour moi, par des symptômes légers comme le rhume, puis j’ai eu de très fortes fièvres, des problèmes de concentration, des palpitations et des maux de ventre. Je me déplaçais difficilement et tout ce que je mangeais avait le goût du sel.

Pour permettre aux fidèles de communier spirituellement, durant ce temps de contrainte où ils ne peuvent librement se rendre à la messe, Monseigneur Centène, évêque de Vannes, a composé l’acte de communion spirituelle suivant :

Acte de communion spirituelle

Seigneur  Jésus,  je  crois  fermement  que  Tu  es  présent  dans  le  Saint Sacrement de l’Eucharistie. Je T’aime plus que tout et je Te désire de toute mon âme. « Après toi languit ma chair comme une terre assoiffée » (psaume 62).

Je voudrais Te recevoir aujourd’hui avec tout l’amour de la Vierge Marie,
avec la joie et la ferveur des saints.

Puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement, viens au moins spirituellement visiter mon âme.

Pour la première fois de notre vie, nous sommes, comme tant de chrétiens dans le monde, invitées à vivre un véritable jeûne spirituel par la privation de toutes célébrations eucharistiques.

Mais notre prière ne s’arrête pas et elle n’a pas de frontières. Notre mission silencieuse d’intercession n’en est que plus intense.

Nous assurons nos concitoyens et particulièrement les morlaisiens, la paroisse St Yves -Trégor de notre solidarité, de notre prière pour les soignants, les malades, les responsables politiques, économiques, sociaux dans la lutte contre le coronavirus.

Carmel de Morlaix

 9 Rue Sainte-Marthe
Tél : 02 98 88 05 82

Horaires des Offices :

en semaine  : Laudes : 7h30 - messe : 8h30 - Vêpres : 17h00 - Oraison : 17h30
le dimanche : Laudes : 7h15 - messe à 8h30 - Vêpres : 18h00

Diocèse de Quimper et de Léon

Évêché de Quimper  3 rue de Rosmadec
CS 42009
29018 Quimper cedex
Tél. 02 98 55 34 47 - Fax : 02 98 55 31 77

 site internet : http://www.diocese.quimper.fr

Nous contacter
Pour tous renseignement, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top