Durant le mois d’octobre, l’église nous rappelle l’urgence de la mission.

Tout d'abord, la fête de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. en ouvre le ban. Elle est reconnue comme patronne des missions par l’Eglise car en conciliant le choix, à priori incompatible entre la vie du carmel et le désir de parcourir le monde, Thérèse découvre sa vocation ; un amour inconditionnel pour Dieu et pour l’humanité. « Dans le cœur de l’église je serai l’amour. »

Puis, le 15 octobre, Sainte Thérèse d’Avila, nous rappellera sa passion de l’Eglise et du salut du monde, avec ses paroles célèbres :

« Je suis fille de L’Eglise » - « Le monde est en feu, et ce n’est pas le moment de s’occuper d’affaires de peu d’importance ».

Ensuite, viendra  la Semaine Missionnaire mondiale du 18 au 24 octobre.

Dans son message pour cette semaine mondiale des missions, le Pape Françoiss nous dit :

« L’histoire de l’Evangélisation commence par une recherche passionnée du Seigneur qui appelle et veut engager avec chaque personne un dialogue d’amitié. » (1).

Cette expression est la définition même de l’oraison telle que la voit  Thérèse d’Avila. L’oraison est « un dialogue d’amitié avec quelqu’un que l’on aime et dont on se sait aimé ».

Ainsi nos 2 saintes se rejoignent-elles pour porter devant Dieu l’urgence de la mission aujourd’hui dans la prière. Et nous, carmélites,  nous nous efforçons de les relayer car le monde est toujours en feu.

Aujourd’hui, notre regard doit s’élever
vers le ciel de toutes nos espérances.
Marie, notre sœur Marie, fille de notre terre,
est élevée dans la gloire parce qu’elle est aussi la mère de notre Dieu.

Marie est la première à pouvoir placer ses pas
dans les pas de son fils… …jusqu’au bout du voyage.
Nos chemins, eux aussi, conduisent à la gloire.
Nous ne le voyons pas,
mais Marie nous le dit par son Assomption.

Toi, Notre-Dame,
consolide en nos cœurs la foi et l’espérance
et remplis-nous de cet amour qui vaincra toute mort
le jour de notre propre assomption.

Dans la force de l’Esprit …..Allez !

On déconfine peu à peu dans notre pays pour la joie  de tous ! En cette Pentecôte, ne faudrait-il pas aussi « déconfiner » notre foi, la vivre plus ouvertement, dans la force de l’Esprit Saint ?

L’année passée a été rude et le demeure encore pour beaucoup. La tentation guette de baisser les bras lorsque le fardeau est trop lourd et l’horizon bouché…

Mais le chrétien entend toujours les paroles psalmiques résonner en son cœur : « Mets ta confiance dans le Seigneur, il comblera les désirs de ton cœur… » (Ps 36) ou « Le Seigneur te le demande : Sois fort… »(Ps 67)
Pentecôte est un commencement.. Les Apôtres, peureux et découragés de la tournure des évènements qui ont conduit à la mort de Jésus, mais, après un temps de prière au Cénacle avec Marie, ils ont été remplis d’une force intérieure telle que leur peur s’est muée en audace et leur mutisme en parole convaincante, pour une vie nouvelle.

Récemment, dans notre voisinage, une petite fille de 10 ans a perdu sa maman d’une grave maladie. Elle n’a pas pleuré…Aux obsèques, son attitude paisible montrait une profonde communion avec le monde nouveau où se trouve désormais sa maman… Peu de temps après, elle a confié son désir d’être baptisée….Mais n’est-elle pas déjà baptisée dans l’Esprit Saint pour une vie nouvelle ? Pour ceux qui l’ont rencontrée, elle est comme une étoile allumée par l’Esprit Saint de Dieu. 

Que ce même Esprit nous donne sa force transfigurante et l’audace de la confiance pour commencer et recommencer toujours.

Carmel de Morlaix

 9 Rue Sainte-Marthe
Tél : 02 98 88 05 82

Horaires des Offices :

en semaine  : Laudes : 7h30 - messe : 8h30 - Vêpres : 17h00 - Oraison : 17h30
le dimanche : Laudes : 7h15 - messe à 8h30 - Vêpres : 18h00

Diocèse de Quimper et de Léon

Évêché de Quimper  3 rue de Rosmadec
CS 42009
29018 Quimper cedex
Tél. 02 98 55 34 47 - Fax : 02 98 55 31 77

 site internet : http://www.diocese.quimper.fr

Nous contacter
Pour tous renseignement, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top